21×29,7

Gingolph Gateau

Un employé du contrôle qualité dans une fabrique de papier vérifie la conformité au format 21×29,7 cm des feuilles prélevées de la chaîne de production. Mises en boules, les feuilles non conformes s’amoncellent et deviennent sources de jeu et d’évasion. S’éloignant de son univers trop quadrillé et trop rangé, l’employé échappe progressivement à son quotidien et s’ouvre à une autre vie…

À l’ère de la dématérialisation des documents, 21×29,7 montre que le papier reste un incontournable support aux bonheurs, petits et grands. Gingolph Gateau défroisse l’imaginaire et fait surgir, dans ses plis et ses replis, des mondes poétiques. Il ouvre une nouvelle page avec ce théâtre de papier où se jouent de belles histoires.
Et si le bonheur se cachait dans les plis ?

 

Conception, mise en scène et jeu : Gingolph Gateau
Musique : Dominique Maraquin
Création Lumières et régie technique :  Guillaume Cottret
Scénographie, costumes et objets marionnettiques : Gingolph Gateau
Assistante costumes et objets marionnettiques : Jennifer Minard 
Construction :  Philippe Briot, Matthieu Gerlier, Gingolph Gateau
Regard extérieur : Pierre Humbert

 

iconetelechargementpng   Dossier 21×29,7

 

La Cie Théâtr’âme est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – Direction Régionale des Affaires Culturelles (ou DRAC) Grand Est, la Région Grand Est et est subventionnée par la Ville de Troyes.
Le Laboratoire de Petites Intentions reçoit le soutien de l’Atelier Confiture Maison.
 
La mise en forme de ce spectacle a bénéficié d’un financement spécifique DRAC pour la résidence de création en milieu scolaire.

Coproduction festival Tinta’mars, la Ville de Langres et le théâtre de la
Madeleine – scène conventionnée de Troyes.

Ce spectacle reçoit le soutien de Clairefontaine, de l’atelier graphique Confiture Maison et de l’entreprise CMD2.