Candide

Voltaire

« Partout les hommes ont en exécration les puissants devant lesquels ils rampent et les puissants les traitent comme des moutons dont on vend la laine et la chair. Un million d’assassins enrégimentés courant d’un bout de l’Europe à l’autre exercent le meurtre et le brigandage pour gagner son pain parce qu’il n’a pas de métier plus honnête » Voltaire

L’inusable conte philosophique de Voltaire n’a pas pris une ride et ne cesse d’éclairer notre époque et d’en dénoncer les errements. Nous n’en avons toujours pas fini de la  barbarie, du fanatisme religieux et des idéologies mortifères…

Avec son art de  l’ironie,  de l’antiphrase, Voltaire  et son irrésistible Candide dressent implacablement un tableau hilarant et monstrueux de notre monde. Et c’est avec cette phrase énigmatique, à commenter indéfiniment, qu’il clôt le conte : « Il faut cultiver notre jardin »


Adaptation : Pierre Humbert
Mise en scène  : Danièle Israël

Interprètes : Pierre Humbert et Danièle Israël
Création sonore : Philippe Cuisinier

 

iconetelechargementpng   Dossier Candide

iconetelechargementpng  Candide fiche technique

La Cie Théâtr’âme est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – Direction Régionale des Affaires Culturelles (ou DRAC) Grand Est, la Région Grand Est et est subventionnée par la Ville de Troyes.

Affiche Candide01