Discours sur le bonheur

Emilie du Châtelet

 

Quittée par Voltaire, après dix ans de vie commune passionnée, fusionnelle et intellectuelle, Emilie du Châtelet s’interroge sur ce qui peut encore lui donner le goût de vivre… Elle écrit alors le Discours sur le bonheur.

Aujourd’hui, tous les magazines nous proposent à profusion de miraculeuses recettes de bien-être. Emilie du Châtelet, mathématicienne (traductrice des Principes de Newton), polyglotte, philosophe, comédienne et chanteuse d’opéras à l’occasion, semble nous indiquer l’essentiel de la stratégie du bonheur : « …il faut commencer par se bien dire à soi-même et par se bien convaincre que nous n’avons rien à faire dans ce monde qu’à nous y procurer des sensations et des sentiments agréables » Il ne  s’agit pas de consommer de la jouissance immédiate mais d’orchestrer tous les plaisirs possibles sous « …l’œil vigilant de la conscience », dit-elle.

Cette femme des lumières, sans aucun doute l’alter ego de Voltaire, nous laisse ce texte

A sa mort, Voltaire, désespéré, écrira : « Je n’ai point perdu ma maîtresse j’ai perdu la moitié de moi-même, une âme pour qui la mienne était faite, une amie de vingt ans que j’avais vu naître. »

Mise en scène  : Pierre Humbert
Interprète : Danièle Israël

Discours Affiche01

iconetelechargementpng  Dossier Discours sur le bonheur

iconetelechargementpng  Fiche technique Discours sur le bonheur

La Cie Théâtr’âme est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – Direction Régionale des Affaires Culturelles (ou DRAC) Grand Est, la Région Grand Est et est subventionnée par la Ville de Troyes.