Le Premier Homme

Albert Camus

« J’ai grandi dans la mer et la pauvreté m’a été une forteresse, puis j’ai perdu la mer, tous les luxes m’ont alors paru gris, la misère intolérable. » A.Camus – Le premier homme

Le 4 janvier 1960 Camus meurt dans un accident de voiture avec l’ébauche de ce texte dans sa sacoche.
Il y a tout d’abord l’hommage à ce premier homme, son père, inconnu de lui et disparu à la veille de ses 29 ans sur un des champs de bataille de la Marne en 1914.
Il y a le « roman » de son enfance et de son Algérie inoubliable de beauté et de sensualité.
Il y a l’expression de sa grande reconnaissance pour son instituteur à qui il dit tout devoir.
Il ya la misère et la dureté de son milieu familial et son amour indéfectible pour sa mère murée dans sa surdité et son mutisme…
Les larmes nous montent aux yeux, un rire mêlé de tendresse nous étreint …

 


Mise en voix  : Danièle Israël


 
Camus portrait ORCCA

iconetelechargementpng   Dossier de vente Le Premier Homme

 

La Cie Théâtr’âme est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – Direction Régionale des Affaires Culturelles (ou DRAC) Grand Est, la Région Grand Est et est subventionnée par la Ville de Troyes.