Supplément au Voyage de Bougainville

Denis Diderot

 

En  1772  à la suite de sa lecture du Voyage autour du Monde de Bougainville, Diderot invente un dialogue brillant, malicieux et subversif entre A et B où il est question de l’homme de «nature» et du prétendu homme «civilisé». On y voit notamment l’aumônier de l’expédition sommé par son hôte tahitien d’honorer sa femme…et ses 3 filles. Dans ce conte philosophique, Diderot se révèle un causeur de génie. Comment peut-on être aussi sage et aussi fou, si vivant, si français et si libre ?

 « Le Voyage de Bougainville est le seul qui m’ait donné du goût pour une autre contrée que la mienne. (…)  Le Tahitien touche à l’origine du monde et l’Européen touche à sa vieillesse. » Denis Diderot

Mise en scène  : Danièle Israël
Interprètes : Pierre Humbert et Danièle Israël
Costumes : Caroline Martin
Coiffure/Maquillage : Nathy Polak
Création lumières : Philippe Briot